Soutien et Aide ô malades ou handicapés


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SEP et Sport

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mamysep



Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 80
Localisation : Val d'Oise Taverny
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: SEP et Sport   Sam 30 Aoû - 23:47


Bonsoir les amies, Peut-être n'avez-vous pas pu vous rendre en Avril aux conférences organisées par l'UNISEP à l'Hôtel de Ville de Paris.
Je vous suggère de vous rendre sur le site de l'ARSEP [url]http://www.arsep.org puis à l'onglet "documentation en ligne" puis "sport et sep..."

Je tente un copié/collé

Sclérose en Plaques et Activité Physique/Pratique sportive

Par le Dr. Cécile Donzé et M. Marc Alexandre Guyot (Educateur médico-sportif),
Service de médecine physique et réadaptation fonctionnelle, Hôpital Saint-Philibert, Lille.
D’après la conférence « SEP et Sport » lors des 4èmes journées de la SEP


Avoir une Sclérose en Plaques (SEP) ne doit pas entraîner l'arrêt de toute activité physique (marche, ballade à vélo, natation, … toute activité pratiquée dans la vie quotidienne, en famille, au travail ou dans les loisirs) ou de toute pratique sportive (activité physique importante pratiquée de façon régulière dans un club).

En effet, pratiquer une activité physique/sportive régulière n’engendre pas de poussées ou de progression du handicap. Toutefois, en cas de poussée, il est préférable d’arrêter votre activité et de consulter votre neurologue puisque cette période nécessite soins et repos. L’activité physique/sportive est indispensable pour l’organisme et peut avoir un effet bénéfique sur les patients atteints de SEP : amélioration des fonctions musculaires, cardiovasculaires, respiratoires, locomotrices et cognitives (attention, mémoire, organisation spatiale…). Chez la majorité des patients pratiquant une activité physique, l’équilibre, la mobilité, la souplesse, l’endurance, l’autonomie et la coordination sont améliorées. Bien souvent, la fatigue, la fatigabilité et le stress diminuent. La fatigue liée à l’activité physique entraine une fatigue normale qui est réversible. L'exercice physique n'augmente pas la température corporelle de façon excessive. Parfois, il peut provoquer le phénomène d'Uhthoff (augmentation passagère d’un symptôme préexistant) qui lui aussi est réversible après un temps de repos. Toutefois, il est nécessaire d’adapter son niveau d’activité physique à ses capacités. Il est important de respecter son corps, de ne pas le pousser au-delà de ses limites et de savoir s’arrêter à temps. Il faut tenir compte de ses capacités de récupération et de ses autres activités sociales, familiales, culturelles et professionnelles.
L’activité physique/sportive constitue un facteur de bien-être qui contribue à une bonne hygiène de vie et améliore la qualité de vie. Elle permet aussi de trouver une motivation supplémentaire pour lutter contre la maladie et l’isolement social.

Le choix de l’activité physique dépend de vos envies, de vos attentes et des adaptations réalisables par rapport à l’activité choisie. Selon le niveau de handicap, différentes activités pourront être proposées : pratique d’un sport dans un club classique, dans un club adapté au handicap ou simplement une activité physique pratiquée en famille ou entre amis. Le choix sera également adapté à l’objectif : détente, dépense physique ou compétition. Aucun sport n’est interdit, plusieurs peuvent se pratiquer de différentes façons (debout, assis, …). Il est cependant indispensable d’avoir un suivi médical. La fréquence de la pratique exerce sur les performances physiques une influence plus grande que la durée des séances. Il est donc préférable de pratiquer régulièrement et modérément (2-3 séances par semaine espacées d’un à deux jours de repos) sur une durée courte (20 à 30 minutes). Il faut favoriser les activités d’endurance. La quantité de pratique nécessaire à l’entretien des « performances sportives » dépend du niveau d’adaptation déjà atteint.
Il est important d’en parler avec votre neurologue et un médecin rééducateur qui pourra mettre en place un programme adapté à vos besoins.

Dans la SEP, les patients sont généralement confrontés à un déconditionnement à l’effort. Il est donc important de pratiquer une activité physique pour le limiter. Il existe 2 types d'exercice physique :

1) le réentraînement à l'effort (REE) : travail global qui favorise l'endurance, et la tolérance à l'effort. Il se déroule en 3 phases : échauffement, travail (au minimum 15 minutes) et récupération active ; améliore la tolérance à l'effort des patients SEP ambulatoires alors que l’inactivité l’aggrave ; est efficace sur le handicap, peu sur les déficiences ; est bénéfique pour les patients avec un EDDS < 6 ; améliore la qualité de vie et agit plus ou moins sur la fatigue sans entraîner d'effets secondaires notoires.

2) le renforcement musculaire contre résistance (RM) : il cible un groupe musculaire ; séries de 10 à 20 répétitions selon la tolérance. Ce type d'exercice augmente la force musculaire, les capacités fonctionnelles, l'endurance, la souplesse, la marche (en diminuant la fatigue) ainsi que la confiance en soi et l'humeur. Il est possible dès lors qu'il est adapté et convient aux patients avec EDSS faible une surveillance médicale est indispensable dans ce type de programme.
Dans certains cas, l'utilisation de la cryothérapie est bénéfique pour les patients thermosensibles (environ les 2/3 des cas) : bains froids, veste réfrigérée, glace pilée ingérée (la plus efficace pour faire baisser la température du corps). Elle permet d'améliorer la spasticité ainsi que les troubles moteurs et limite l’apparition du phénomène d’uhthoff.

Principales recommandations selon le niveau de handicap

EDSS 0 -
pas de handicap pas de fatigabilité pratiquer des exercices combinés REE et RM,
sports extrêmes déconseillés

EDSS faible fatigabilité,
troubles mineurs de l'équilibre,
thermo-sensibilité REE/RM contrôlé,
possibilité de cryothérapie préalable,
pas de surentraînement,
sport supervisé

EDSS moyen périmètre de marche limité,
spasticité, parésie des membres inférieurs,
ataxie,
troubles de l'équilibre REE adapté au déficit,
marche nordique,
ergométrie des membres inférieurs et supérieurs,
RM des muscles cibles,
aquagym


EDSS sévère perte d'autonomie,
marche quasi impossible Entretien musculaire,
RM orientée vers les muscles utilisés dans la vie quotidienne,
étirements, yoga,
mobilisation passive sur appareils actifs.


Ainsi, il est conseillé de pratiquer une activité physique ou sportive pour les personnes atteintes de SEP. La fréquence de la pratique dépendra de la sensibilité à la fatigue, de la capacité de récupération et surtout de votre vie quotidienne. L’activité physique est un plus et s’ajoute à votre traitement médical et paramédical. Pour pratiquer votre sport, n’hésitez pas à contacter la Fédération France Handisport. Et choisissez une activité pour le plaisir de la pratique !



Synthèse faite par Karine Pouliquen-Hautière, chargée de la communication
et Emmanuelle Plassart-Schiess, responsable de l’information scientifique.



D'autre part, j'ai reçu un email du Docteur SERVAN de l'hôpital de Cergy. Nous pensons organiser une journée en Décembre, peut-être le 6, lieu à déterminer... journée centrée sur l'éducatio n thérapeutique et présentation de la filière hôpital/rééducation.

Voilà mes amies, peut-être nous rencontrerons nous : je suis aux forums des associations le 6 septembre à Pontoise, le 7 à Taverny, les 13 et 14 à Ermont avec mon ami de la NAFSEP et à Argenteuil où je donnerais "la main"à mon "copain" Jean-Marie Prévost qui est bénévole de l'ARSEP (il est en fauteuil et il faut que nous lui installions le stand)


Revenir en haut Aller en bas
Bernadette Admin
Admin Bernadette
Admin Bernadette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10548
Age : 60
Localisation : Val d'Oise 95 Franconville
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: SEP et Sport   Dim 31 Aoû - 21:06

Merci Mamysep pour ce rapport, dont je suis tout à fait d'accord !

Il ne faut absolument pas rester dans l'inactivité... c'est la fin de tout ça ... !

Je ne te verrai pas aux forums, les 13 & 14 je ferai celui de Franconville.



Revenir en haut Aller en bas
http://asapmh.superforum.fr
mamysep



Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 80
Localisation : Val d'Oise Taverny
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: bon courage   Dim 31 Aoû - 23:57



Alors je te souhaite bo n courage pour les 13 et 14 : moi non plus je ne pourrais pas venir te rencontrer mais nous aurons bien l'occasion ! Je te tiens au courant pour Cergy !


Revenir en haut Aller en bas
Bernadette Admin
Admin Bernadette
Admin Bernadette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10548
Age : 60
Localisation : Val d'Oise 95 Franconville
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Re: SEP et Sport   Lun 1 Sep - 15:44

Oui entendu pour Cergy, j'espère que cela ne tombera pas sur un marché de Noël... car en décembre... c'est pas mal chargé aussi l'emploi du temps !
Bon courage à toi également pour tes forums !


Revenir en haut Aller en bas
http://asapmh.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SEP et Sport   

Revenir en haut Aller en bas
 
SEP et Sport
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soutien et Aide ô malades ou handicapés :: Buts et objectifs de l'ASAPMH :: Vos questions-
Sauter vers: