Soutien et Aide ô malades ou handicapés


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cystite... quelques questions et réponses...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernadette Admin
Admin Bernadette
Admin Bernadette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10559
Age : 60
Localisation : Val d'Oise 95 Franconville
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: La cystite... quelques questions et réponses...   Mar 1 Fév - 11:28

Les infections urinaires empoisonnent la vie de millions de femmes en France. Bénigne, la cystite se traduit par des brûlures urinaires. Que savez-vous sur la cystite ? Que faut-il faire et surtout ne pas faire ?

Dès les premières brûlures, il faut réduire la boisson.
Faux.
La stagnation des urines dans la vessie favorise la prolifération des germes responsables de la cystite. Il est donc impératif de boire beaucoup pendant et en dehors des épisodes de cystite.


En dehors des infections urinaires, les urines ne contiennent pas de germes.
Faux.
Les urines ne sont pas stériles, elles contiennent normalement des germes. Ce n'est que lorsqu'ils prolifèrent trop qu'ils peuvent être responsables d'infections urinaires.


Une cystite est dite à répétition à partir de :
3 épisodes par an.


En cas de cystite à répétition, le traitement antibiotique dure plusieurs mois.
Vrai.
Alors que le traitement de la cystite simple (non répétitive) repose sur la prise d'une dose unique d'antibiotique, les cystites à répétition nécessitent une antibiothérapie à faible dose durant plusieurs mois.


La cystite simple se traite par une dose unique d'antibiotique.
Vrai.
On parle d'antibiothérapie « monodose ».


Le premier examen à faire est la bandelette urinaire.
Vrai.
Un résultat négatif est fiable à près de 99%. Si inversement le résultat est positif, il doit être confirmé par un ECBU, examen qui identifie la quantité de germes présents dans les urines.


L'ECBU (Examen cytobactériologique des urines) n'est pas systématiquement nécessaire pour diagnostiquer une cystite.
Faux.
Cet examen permet de confirmer le résultat de la bandelette urinaire.


Le diagnostic de cystite consiste à identifier la nature des germes présents dans les urines.
Faux.
Le diagnostic repose sur la quantité de germes. En revanche, l'antibiogramme, qui est souvent prescrit en même temps que l'ECBU, identifie la nature des germes, ce qui permet de choisir l'antibiotique le plus efficace.


Les enfants ne souffrent jamais de cystite.
Faux.
Il s'agit parfois d'une déformation des voies urinaires.


Toutes les femmes sont susceptibles de souffrir d'épisode de cystite au cours de leur vie sexuelle.
Vrai.


La première cause de cystite est liée à l'hygiène corporelle.
Vrai.


Pour prévenir la cystite, il faut uriner :
Après les rapports sexuels.


Une des principales causes de cystite est l'insuffisance de boissons.
Vrai.
Il faut boire beaucoup pour empêcher les urines de stagner dans la vessie, phénomène favorisant la prolifération des germes : au moins un litre et demi d'eau par jour, et aussi en cas de brûlures.


Revenir en haut Aller en bas
http://asapmh.superforum.fr
 
La cystite... quelques questions et réponses...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soutien et Aide ô malades ou handicapés :: Buts et objectifs de l'ASAPMH :: Vos questions-
Sauter vers: