Soutien et Aide ô malades ou handicapés


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le Priapisme peut se retrouver chez des sep ou autres pathos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernadette Admin
Admin Bernadette
Admin Bernadette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10658
Age : 60
Localisation : Val d'Oise 95 Franconville
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: le Priapisme peut se retrouver chez des sep ou autres pathos   Mer 23 Mai - 10:15

Le priapisme : quand une érection trop forte devient un problème

La peur d'une érection trop faible, trop peu durable ou totalement absente est un sujet d'inquiétude pour beaucoup d'hommes. Pourtant, une érection très forte et qui dure très longtemps peut se révéler un problème beaucoup plus grave. C'est le priapisme.
Qu’est exactement un priapisme ?
Il s'agit d'une érection permanente, tellement forte qu'elle en est douloureuse et qui survient ou persiste en dehors de toute excitation sexuelle. Le gland, lui, n'est pas aussi dur. Il s'agit donc d'un état d'érection inapproprié qui dure et qui est extrêmement désagréable.

Le problème du priapisme n'est pas tellement la gêne, ni même la douleur, mais les conséquences désastreuses d'un tel événement. En effet, les corps caverneux risquent d'être abîmés par cet « hyper érection », se scléroser, se rigidifier et entraîner une dysfonction érectile importante, voire une impossibilité totale d'érection par la suite.


Le priapisme est une urgence !
C'est pourquoi le priapisme est une urgence. Quand il se produit, il faut contacter de toute urgence un médecin (urologue, andrologue), de manière à stopper ce priapisme rapidement. Car après quelques heures, les corps caverneux sont abîmés.

En attendant, il est possible de se mettre debout et de pratiquer des flexions-extensions des jambes pendant plusieurs minutes. Les muscles en mouvement détournant le flux sanguin peuvent faire diminuer l'érection. On peut aussi doucher les jambes et le pénis à l'eau froide pour contribuer à déclencher une vasoconstriction. Tenter d'uriner peut aussi aider à arrêter ce priapisme.

Le médecin injecte une substance vaso-active visant à faire revenir le pénis à l'état de repos. Et si c'est inefficace, il pratique une ponction dans le pénis, de manière à évacuer le sang piégé dans les corps caverneux et utilise des médicaments injectables.


Quelles sont les causes d’un priapisme ?
Le plus souvent, l'origine est un traitement à base d'injections intra-caverneuses prévu pour provoquer des érections permettant un rapport sexuel. Le médecin qui pratique ces injections doit prévenir son patient du risque de priapisme, lui donner des conseils, une ordonnance pour un médicament qu'il pourra prendre sans tarder si cet effet secondaire apparaît. Ce médicament (Effortil®) doit agir rapidement, en moins d'une heure. Le médecin doit aussi donner ses coordonnées à son patient pour qu'il puisse à tout moment le contacter si ce médicament et les conseils n'agissent pas dès la première heure.

D'autres causes du priapisme existent comme certaines maladies du sang (leucémies, polyglobulies, drépanocytose, thrombocytémies, thrombophlébites…), certains problèmes neurologiques (sclérose en plaques, atteintes de la moelle épinière, tumeurs cérébrales), certains médicaments ou substances toxiques (cocaïne, antidépresseurs, neuroleptiques, alcool, corticoïdes).

Mais, dans presque 50% des cas, on ne parvient pas à identifier l'origine de cette réaction exagérée du pénis. Il faut alors faire un bilan de santé après un priapisme traité, mais il n'est toujours pas certain que l'on trouve une cause à ce priapisme.

Le blog du Dr Solano : www.pannes-sexuelles.com

21/05/2007
Dr Catherine Solano

extrait de e-sante.fr


Revenir en haut Aller en bas
http://asapmh.superforum.fr
Patrice95



Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 50
Localisation : LAGNY
Date d'inscription : 08/04/2016

MessageSujet: forte erection   Ven 8 Avr - 12:44

tres bon article, bonne continuation

http://medecine-naturelle.net/gros-penis
Revenir en haut Aller en bas
 
le Priapisme peut se retrouver chez des sep ou autres pathos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soutien et Aide ô malades ou handicapés :: Buts et objectifs de l'ASAPMH :: Diverses pathologies-
Sauter vers: