Soutien et Aide ô malades ou handicapés


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Onychomycose : mycose des ongles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bernadette Admin
Admin Bernadette
Admin Bernadette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10658
Age : 60
Localisation : Val d'Oise 95 Franconville
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Onychomycose : mycose des ongles   Mar 5 Juin - 18:13

Montrez vos pieds à votre médecin

Montrer ses pieds à son médecin doit devenir un réflexe. Près de 5 millions de Français sont touchés par une mycose au niveau des ongles. Mais seul un quart d'entre eux bénéficie d'un traitement, et le plus souvent, instauré trop tardivement, lorsque l'affection est déjà très étendue... trop étendue. Par ailleurs, l'onychomycose est contagieuse.
Onychomycose : mycose des ongles

Montrez vos pieds à votre médecin

Montrer ses pieds à son médecin doit devenir un réflexe. Près de 5 millions de Français sont touchés par une mycose au niveau des ongles. Mais seul un quart d'entre eux bénéficie d'un traitement, et le plus souvent, instauré trop tardivement, lorsque l'affection est déjà très étendue... trop étendue. Par ailleurs, l'onychomycose est contagieuse.
Onychomycose : mycose des ongles
On pourrait parler d'épidémie d'onychomycose. Cinq millions de Français sont touchés. Jusqu'à 3 adultes sur 10 entre 40 et 60 ans ont un ou des ongles, des mains ou plus souvent des pieds, infectés par un champignon. L'onychomycose ou mycose des ongles se manifeste par un ongle jauni, épaissi ou décollé. Des douleurs peuvent aussi être ressenties à la base de l'ongle, ainsi qu'une gêne limitant le port de chaussures, la marche et les activités sportives.
Cette maladie doit être traitée afin d'éviter que l'atteinte ne gagne les autres ongles mais également pour éviter de la transmettre à d'autres personnes. En effet, les mycoses sont très contagieuses.

Or actuellement, seul un quart des sujets touchés bénéficie d'un traitement. Et encore, celui-ci est initié tardivement, à un moment où tout l'ongle est atteint. Selon l'Observatoire national de l'onychomycose, près de 10% des sujets concernés présentent une destruction complète d'un ou de plusieurs ongles de pied.


Les facteurs favorisant l'onychomycose
Il existe de nombreux facteurs favorisants :

L'humidité et la chaleur.

Les sports pratiqués pieds nus comme la natation ou le judo et les autres sports à risque comme le marathon.

Le port de chaussures ou de bottes fermées.

Les microtraumatismes et les lésions répétées par des manucures.

Les détergents ou de fréquents contacts avec l'eau.

Certaines pathologies : diabète, obésité, psoriasis, maladies vasculaires périphériques, ostéo-articulaires.



L'examen mycologique
La confirmation du diagnostic d'onychomycose repose sur un prélèvement de l'ongle à la limite entre la zone saine et la zone atteinte que l'on met en culture durant 2 à 3 semaines afin d'identifier avec certitude le champignon en cause.


Pour faire disparaître les mycoses rapidement et efficacement

Montrer régulièrement ses pieds à son médecin.

Au moindre indice, demander l'avis de son médecin et consulter un dermatologue.

Bien suivre son traitement au rythme et selon la durée indiquée par le médecin.

Ne pas se décourager : les traitements sont longs et la repousse saine de l'ongle est lente.

Changer de chaussettes tous les jours et si nécessaire plusieurs fois par jour.

Aérer ses chaussures de sport après chaque séance afin de sécher l'intérieur.

Désinfecter l'intérieur des chaussures.

Après le bain et la douche, essuyer soigneusement ses pieds, même entre les ongles.

Chacun sa serviette de toilette.


23/04/2007
Isabelle Eustache
Sources :
Dossier de presse du laboratoire Galderma, avril 2007.




On pourrait parler d'épidémie d'onychomycose. Cinq millions de Français sont touchés. Jusqu'à 3 adultes sur 10 entre 40 et 60 ans ont un ou des ongles, des mains ou plus souvent des pieds, infectés par un champignon. L'onychomycose ou mycose des ongles se manifeste par un ongle jauni, épaissi ou décollé. Des douleurs peuvent aussi être ressenties à la base de l'ongle, ainsi qu'une gêne limitant le port de chaussures, la marche et les activités sportives.
Cette maladie doit être traitée afin d'éviter que l'atteinte ne gagne les autres ongles mais également pour éviter de la transmettre à d'autres personnes. En effet, les mycoses sont très contagieuses.

Or actuellement, seul un quart des sujets touchés bénéficie d'un traitement. Et encore, celui-ci est initié tardivement, à un moment où tout l'ongle est atteint. Selon l'Observatoire national de l'onychomycose, près de 10% des sujets concernés présentent une destruction complète d'un ou de plusieurs ongles de pied.


Les facteurs favorisant l'onychomycose
Il existe de nombreux facteurs favorisants :

L'humidité et la chaleur.

Les sports pratiqués pieds nus comme la natation ou le judo et les autres sports à risque comme le marathon.

Le port de chaussures ou de bottes fermées.

Les microtraumatismes et les lésions répétées par des manucures.

Les détergents ou de fréquents contacts avec l'eau.

Certaines pathologies : diabète, obésité, psoriasis, maladies vasculaires périphériques, ostéo-articulaires.



L'examen mycologique
La confirmation du diagnostic d'onychomycose repose sur un prélèvement de l'ongle à la limite entre la zone saine et la zone atteinte que l'on met en culture durant 2 à 3 semaines afin d'identifier avec certitude le champignon en cause.


Pour faire disparaître les mycoses rapidement et efficacement

Montrer régulièrement ses pieds à son médecin.

Au moindre indice, demander l'avis de son médecin et consulter un dermatologue.

Bien suivre son traitement au rythme et selon la durée indiquée par le médecin.

Ne pas se décourager : les traitements sont longs et la repousse saine de l'ongle est lente.

Changer de chaussettes tous les jours et si nécessaire plusieurs fois par jour.

Aérer ses chaussures de sport après chaque séance afin de sécher l'intérieur.

Désinfecter l'intérieur des chaussures.

Après le bain et la douche, essuyer soigneusement ses pieds, même entre les ongles.

Chacun sa serviette de toilette.


23/04/2007
Isabelle Eustache
Sources :
Dossier de presse du laboratoire Galderma, avril 2007.


Revenir en haut Aller en bas
http://asapmh.superforum.fr
 
Onychomycose : mycose des ongles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soutien et Aide ô malades ou handicapés :: Buts et objectifs de l'ASAPMH :: Diverses pathologies-
Sauter vers: